Ressources

Crowdfunding : un site pour les journalistes

05-11-2012


Tous les créatifs peuvent présenter sur le site www.akastarter.com leurs projets en vue de récolter des fonds auprès des internautes. C’est ce que l’on appelle le « crowdfunding ».

Article publié dans Journalistes n°138, juin 2012

J’ai une idée de sujet journalistique à traiter. Je n’ai pas peur qu’on me la pique, mais j’ai du mal à la financer. Dans ce cas, je la soumets à une plateforme de crowdfunding afin de la présenter aux internautes. Le but est de les intéresser voire de les séduire, et de récolter auprès d’eux des fonds qui me permettront de réaliser mon projet. Pour le faire connaître, rien de tel que les réseaux sociaux. Pour convaincre les internautes, une contrepartie leur est offerte.

Le principe est celui-là, il fonctionne aux Etats-Unis et en France notamment. En Belgique AkaStarter propose maintenant à toute une série de créatifs de présenter leurs projets sur sa plateforme.

« Au départ, on a ouvert un label participatif (AkaMusic) afin de récolter des fonds pour permettre à des artistes d’enregistrer un morceau ou un album, se remémore Grégory Goemaere, cofondateur. Puis on s’est dit qu’il fallait s’ouvrir et permettre à plus de monde de se lancer dans une récolte. 10% nous reviennent et il gère tout son projet. Dans les contreparties pour les internautes qui ont mis la main à la poche. »

L’ouverture d’AkaStarter concerne maintenant l’art de la BD, le design, l’édition, le film/vidéo, les jeux, le journalisme, la photo, la technologie, le théâtre/spectacle.

« Il faut que ce soit un projet créatif ajoute Grégory Goemaere. Avant de le poster sur AkaStarter nous donnons une approbation. En fait, on vérifie juste la viabilité du projet, sa crédibilité. On veut qu’il ait toutes les chances d’aboutir. Il ne faut pas rouler l’internaute, pas le faire investir dans n’importe quoi. »

Quelle est l’utilité d’une plateforme belge sur un internet qui n’a pas de frontières ? AkaStarter accepte tous les projets créatifs du monde entier, postés en français ou en anglais. Il ne s’agit donc pas d’un site pour les belges mais bien d’une plateforme belge pour les créatifs et les journalistes qui veulent s’ouvrir sur le monde.

© AJP 2014 // Association des journalistes professionnels // Maison des journalistes, rue de la Senne 21, 1000 Bruxelles // info(at)ajp.be // A PROPOS/CONTACT