Archives

Débat sur la presse en ligne @entreleslignes

24-03-2014

Entre les lignes, affiche du débatLe site Entre les lignes organise un débat à propos de « la viabilité de la presse en ligne » avec, entre autres, Gabrielle Lefèvre (journaliste), Ricardo Gutierrez (Fédération européenne des journalistes) et Laurence Dierickx (AJP).  Rendez-vous le vendredi 28 mars 2014, à 20 heures à la Maison du Livre (rue de Rome 24-28 à 1060 Bruxelles). Infos : www.lamaisondulivre.be/spip.php?article342

 

Entre les lignes est un site qui réunit des journalistes, des photos-reporters, des illustrateurs, des chroniqueurs. Peu après son lancement, la revue Journalistes y avait consacré un article. Retrouvez-en l’intégralité ci-dessous.
Publié dans Journalistes n°128, juillet-août 2011


Une collection d’histoires en mots et en images

Entre les lignes

Photo de famille avec, de gauche à droite (en haut), Jean-Louis
Leclercq, Thierry Van Aubel, Alain Van Der Eecken, Philippe
Bidaine, Marcel Leroy, Roger Avau, Jean Rebuffat ; (en bas) Jorge Corpuse, Patrick Lefèbvre, Gabrielle Lefèvre, Christine Scrève, Jean-Frédéric Hanssens et Aline Dhavré. Image : Olivier Pollet

Ils ont en commun leur expérience, leur talent, leur envie de raconter autrement, sans contraintes. Ils s’appellent Jean-Frédérik Hanssens (Isopix, Le Soir), Alain Van Der Eecken (Le Soir Magazine), Jean Rebuffat (Le Soir), Gabrielle Lefèvre (La Cité, Le Soir Mag, Le Soir) ou encore Marcel Leroy (Le Soir Mag). Ils sont cinquantenaires ou jeunes sexagénaires et apportent chacun leur griffe, sous la forme d’un blog, au site « Entre les lignes ». Leur regard décalé est leur commun dénominateur dans cette pinacothèque d’images écrites, dessinées ou photographiées.

Les génériques de ces blogs (« Pixels mouvants », « Fuck News », « Mots clés décroisés », « Emois et moi », « Négatif 36 », « La vie des glands »,…) piquent la curiosité. Côté jardin, ils racontent l’histoire d’une photo oubliée, de l’empreinte sociale d’un film, de la vie politique française, du trafic d’êtres humains, d’une invention, d’une humeur de la vie quotidienne ou même d’un mot. Le carnet « Les nouvelles de l’espace » se glisse même dans les coulisses de ce cabaret d’actualités humoristiques du même nom et animé chaque mois à l’espace Delvaux (Bruxelles) par des comédiens, journalistes, humoristes, fantaisistes et musiciens professionnels.

L’aventure commence à l’été 2010. Jean-Frédéric Hanssens souhaite créer un site internet pour mettre en ligne des reportages effectués à l’étranger. Il en parle avec Marcel Leroy qui lui confie son envie de continuer à écrire. De fil en aiguille, « Entre les lignes » se dessine et l’équipe s’étoffe.

Pour Alain Van Der Eecken, il s’agit de « retrouver un groupe avec qui on partage les mêmes affinités et cette envie de participer à une aventure collective. Seul, je n’aurais pas eu envie de créer mon blog. » C’est aussi, dit-il, « l’expression d’une liberté retrouvée sur le plan professionnel, même si on ne pratique pas forcément l’autocensure dans une rédaction. »

Pas de plan marketing, une équipe bénévole motivée, un contenu accessible gratuitement et une mise à jour hebdomadaire des blogs : côté cour, le site fonctionne avec un minimum de règles. Jean-Frédéric Hanssens y met en pratique son apprentissage du html (code permettant de créer une page web) et du css (code qui donne l’habillage graphique à une page web). Il s’occupe de la réception des articles, de leur mise en ligne et de leur promotion, notamment via les réseaux sociaux qui permettent de toucher un grand nombre d’internautes (Facebook et Twitter). L’architecture du site est signée Patrick Lefèbvre, un business analyst passionné d’informatique venu lui aussi de la maison Rossel.

Aujourd’hui, les projets ne manquent pas pour développer le bébé et, notamment, lui conférer une dimension plus pédagogique. « Par exemple, explique Jean-Frédéric Hanssens, donner la possibilité à de jeunes journalistes de disposer d’un espace sur un site multimédia qui fonctionne avec des journalistes professionnels. Et puis, il y a tellement de talents sur ce site que l’on pourrait envisager de mettre en place une structure de formation permanente, et pourquoi pas travailler avec des écoles de journalisme… »

L. D.

© AJP 2014 // Association des journalistes professionnels // Maison des journalistes, rue de la Senne 21, 1000 Bruxelles // info(at)ajp.be // A PROPOS/CONTACT