Pratiques journalistiques

« Huis clos sur le net », une expérience journalistique inédite

25-01-2010

Comment être informé et informer lorsque l’on est coupé des sources d’information traditionnelles ? Pour répondre à cette question, les Radios francophones publiques (RFP) tenteront, du 1er au 5 février prochain, une expérience inédite. Baptisée « Huis clos sur le net », elle vise à enfermer cinq journalistes radio dans un gîte du Périgord où les réseaux Twitter et Facebook constitueront leur unique accès à l’actualité. C’est également sur ces réseaux sociaux qu’ils s’appuieront pour informer leurs auditeurs puisqu’ils ne se rendront sur aucun autre site d’information et qu’ils n’auront accès ni à la télévision ni à la radio ni à la presse écrite ni aux dépêches d’agence.

Objectif de l’expérience : vérifier la fiabilité des informations circulant via ces deux sites. « C’est peut-être toute une réflexion sur le métier de journaliste qui pourra être enrichie à partir de cette expérience », peut-on lire sur la page web dédiée au projet.

Les journalistes qui y participent (Benjamen Muller de France Info, Nour-Eddine Zidane de France Inter, Janic Tremblay de la Première chaîne de Radio Canada, Anne-Paul Martubn de la Radio suisse romande et Nicolas Willems de la Première-RTBF) partageront leurs impressions à l’antenne mais aussi en ligne, via un blog et un compte Twitter.

© AJP 2014 // Association des journalistes professionnels // Maison des journalistes, rue de la Senne 21, 1000 Bruxelles // info(at)ajp.be // A PROPOS/CONTACT