EGMI by FIFI - Coiffeurs pour Dames 2011

Pierre Haski (Rue89): "La presse papier vit ses dernières années"

Version imprimable

Pierre HaskiPierre Haski, co-fondateur de Rue89.com
(Extrait de la vidéo - Mehmet Koksal)

26/05/2011

Co-fondateur du site d’information français Rue89.com, le journaliste Pierre Haski était, jeudi 26 mai, l’un des invités des Etats généraux des médias d’information (EGMI). Objectif de la séance: comprendre le modèle économique de ce "pure-player" ayant un chiffre d’affaires avoisinant les 2 millions d’euros et employant 26 personnes à temps plein. En marge de son exposé, nous avons pu discuter sans langue de bois avec Pierre Haski qui, tout en avouant l’absence d’un modèle économique totalement rentable, dresse un bilan positif de Rue89 qui fête seulement son quatrième anniversaire. 

Le bilan est positif parce que vous partez d’une marque totalement inconnue, un nom bizarre, pas d’adossement à un grand groupe pour finalement aboutir à un record de deux millions de visiteurs uniques , une communauté propre au site, une équipe de 26 personnes à temps plein , des centaines de contributeurs et plus de 2.500 signatures différentes sur l’ensemble du site, explique le journaliste français.

Concernant le modèle économique, Rue89.com tire principalement ses revenus de 4 sources: la publicité (55 à 60 %), les formations (30 %), la prestation de services (création de sites), les produits propres (mensuel papier, le mur, application ipad) et les subventions publiques. Misant essentiellement sur le modèle d’accès gratuit, le site se veut "participatif" (ouvert à la contribution du lectorat) mais avec un système de validation de chaque contenu publié par des journalistes professionnels. Internet a permis de donner la parole à tout le monde mais l’ouverture à la participation citoyenne de la fabrication de l’information n’est profitable qu’en collaboration avec les journalistes professionnels qui garantissent le respect des règles de déontologie, la vérification de l’information et le secret de sources, précise-t-il. A travers cette complémentarité, Rue89 espère rebâtir une relation de confiance entre les journalistes et leurs lecteurs. 

A la suite des Etats généraux de la presse française, Rue89 fait partie depuis 2010 des entreprises qui ont décroché le nouveau statut d’ "éditeur de presse en ligne" (autrefois réservé à l’édition papier) permettant ainsi au détenteur d’échapper à la taxe professionnelle obligatoire pour les entreprises classiques. Par la suite, plusieurs sites d’information en ligne ont créé un syndicat de la presse indépendante en ligne (SPIIL.org) leur permettant de concourir à égalité avec les médias traditionnels pour des subventions publiques d’aide à l’information.

Enfin, interrogé sur l’avenir de la version papier, Pierre Haski estime que le papier vit ses dernières années et que d’ici à vingt ans, le quotidien papier aura complètement disparu car le déclin du papier est inexorable quand on pense qu’il faut couper des arbres en Finlande, les acheminer en rouleau chez l’imprimeur en France, distribuer ensuite les éditions dans les vieux kiosques sur tout le territoire. Pourquoi dépenser autant de temps, d’argent et d’énergie quand on peut avoir accès à l’information en un seul clic ? D’accord, on ne dispose pas encore de modèle économique pour la presse en ligne mais je préfère le chaos créatif sur internet au déclin inexorable d’un modèle datant du 19e siècle.

Mehmet Koksal