» Etudiants affiliés à l'AJP » FAQ » Etudiant et travail indépendant » Attention aux allocations familiales !

Attention aux allocations familiales !

Imprimer cette page

L’étudiant peut bénéficier d’allocations familiales jusqu’à 25 ans. Pour l’étudiant qui travaille, le maintien du droit aux allocations familiales ne dépend pas d’un plafond de revenus mais bien d’un plafond d’heures prestées à ne pas dépasser par trimestre.

Les règles sont les suivantes :

Si ce calcul est (relativement) simple et vérifiable quand on a un contrat de travail étudiant payé à l’heure ou à la journée, il l’est beaucoup moins quand on est indépendant, payé à la pige ou à la prestation par exemple.

L’étudiant indépendant (et ses parents !) doit donc être particulièrement attentif à maintenir son droit aux allocations familiales, car il existe une présomption de dépassement du volume d’heures autorisé, dès lors qu’il y a travail indépendant ! C’est à l’étudiant de renverser cette présomption de dépassement d’heures :

→ s’il a bénéficié d’une exonération ou d’une réduction de cotisations sociale, il doit déclarer sur l’honneur qu’il n’a pas dépassé le volume d’heures ;

→ dans les autres cas, par tout élément de preuve qu’il peut apporter.



→    RETOUR A LA FAQ   

Etudiant et travail indépendant

Sommaire

  1. 1. On me propose des piges, j’accepte ?

  2. 2. Dois-je payer des impôts ?

  3. 3. Dois-je payer des cotisations sociales ?

  4. 4. Attention aux allocations familiales !

  5. 5. Dois-je m’inscrire à la Banque carrefour des entreprises ?

  6. 6. Dois-je ouvrir un compte en banque spécifique ?

Téléchargez la FAQ "Etudiant et travail indépendant" (PDF)
Téléchargez la FAQ "Etudiant et travail indépendant" (EPUB)