Actus

La 6ème Summer school, c’est parti !

27/08/2018
Poser sa voix en radio

A la Summer school, Tiana a « réappris à parler »

Ce lundi 27 août, la 6ème édition de la Summer school, une semaine de formation en journalisme, a démarré. Martine Simonis, Secrétaire générale de l’AJP, rappelait dans son mot d’accueil que la Summer School « est un temps fort des activités de formation de l’AJP, qui se déroulent également toute l’année ».

Quatre-vingt-six personnes se sont inscrites aux formations, sur une ou plusieurs journées. Au menu de cette première journée, le choix entre les « Stories et snaps sur les réseaux sociaux », « Utiliser le data journalisme pour trouver l’info », « Poser sa voix en radio » ou « Lire et analyser les sondages ».

Dans l’atelier « Stories et snaps sur les réseaux sociaux », Joan Roels (We tell stories), emmène les participants dans l’univers de ces médias contemporains. Après un passage en revue des particularités et options que permettent Instagram et Snapchat, tant au niveau du texte, de l’utilisation de vidéos et photos ainsi que de leur séquençage, place l’après-midi à la pratique et à la création de ses propres stories. Pour Adriana, monteuse depuis 38 ans, c’est une vraie occasion « de s’approprier de nouveaux outils de montage, car la technologie d’aujourd’hui n’a plus rien à voir avec celle d’hier. Tout comme la manière de traiter les contenus« .

L’atelier « Poser sa voix en radio », animé par François Ryckmans, permet d’apprendre ou améliorer les codes, les règles liés à la pratique radiophonique. Tiana, journaliste sur radio campus (France), a « réappris à parler. J’ai pris conscience de certains défauts dans mon élocution, comme parler trop vite. Je peux aussi mettre des mots sur les difficultés que je rencontre dans ma pratique professionnelle ».

nouvelles technologies

A la Summer school, c’est l’occasion de découvrir et de s’approprier de nouveaux outils

Pour Ettore Rizza, doctorant en Sciences et technologies de l’information et de la communication et qui anime la formation « Utiliser le data journalisme pour trouver l’info », il ne s’agit pas pour le journaliste de maitriser le codage ou d’être développeur, mais « de se rendre compte de ce qu’il est possible d’obtenir en exploitant les data et avec quels outils le faire« .

A la Summer school, les ateliers, composés de petits groupes, permettent à chacun des participants d’être immergés dans la pratique professionnelle et de recevoir les conseils de professionnels expérimentés. Tout cela sans prise de tête. On a aussi le sens de la fête pendant ces journées de formation. Lundi soir, après l’apéro, un journaliste reconverti en pizzaïolo vient régaler les participants, à l’abri des arbres immenses du domaine du Chant d’oiseau.