Actus

En Europe, les actes violents à l’égard des journalistes ont doublé en quatre ans

28/04/2021

Logo FEJ« Hier, nous avons appris la mort de deux journalistes espagnols au Burkina Faso. Ce genre de tragédie se produit en Europe également. Depuis le lancement, il y a six ans, de la Plate-forme renforcer la protection du journalisme et la sécurité des journalistes, 31 journalistes ont été tués. » Ces actes de violence physique sont en constante augmentation a ensuite constaté Riccardo Gutiérrez, Secrétaire général de la Fédération Européenne des Journalistes (FEJ) lors de la présentation du rapport annuel de la plate-forme mise en place par le Conseil de l’Europe. La FEJ a en effet contribué à la rédaction de ce rapport où l’on lira avec effroi que les actes violents à l’égard des journalistes ont doublé en quatre ans, passant de 26 en 2016 à 52 en 2020. Les pays dans lesquels le plus de violences physiques sont signalées sont, par ordre décroissant, la Russie, l’Italie, la Serbie et le Royaume-Uni.

L’augmentation des signalements pour harcèlement est plus importante encore, passant de 18 en 2016 à 70 au cours de l’an dernier. Les pays les plus touchés sont, ici, et toujours par ordre décroissant : la France, la Slovénie, la Turquie, l’Ukraine et la Pologne.

Le rapport in extenso est disponible ici https://europeanjournalists.org/wp-content/uploads/2021/04/Rapport-annuel_FRA_Liberte_-des-me_dias-en-Europe_WEB.pdf

Nous reviendrons sur les chiffres et analyses qu’il contient dans le prochain numéro de Journalistes.