Au fil des ans, l’AJP a développé toute une série de services destinés à ses membres exerçant sous le statut d’indépendant.


pppcolloque

Photo : Michel Houet / Belpress.com

Les indépendants constituent près du quart des journalistes professionnels. L’AJP est attentive à leurs préoccupations et développe, au fil des ans, des services à leur intention.
De la plateforme JournalisteFreelance.be créée en 2015 ou la campagne Pigiste, pas pigeon!, lancée en 2006, au Guide du pigiste, mis à jour en septembre 2015, en passant par la convention sur les tarifs minima obligatoires : vous en retrouverez tous les détails dans cette section du site.


JournalisteFreelance.be, la plateforme numérique des journalistes indépendants

La plateforme numérique JournalisteFreelance.be, créée par l’Association des journalistes professionnels et lancée en mars 2015, est un outil au service des journalistes indépendants belges francophones. Elle a pour objectif d’augmenter la visibilité des journalistes et de leur travail, de faire participer le public à son financement (via un « crowdfunding », à venir) et de valoriser durablement les productions journalistiques à travers un espace de commercialisation. Elle vise également à faciliter les collaborations entre journalistes indépendants à travers un forum de discussions, et propose des services (notamment à travers un calculateur de piges).


Lutte contre les faux indépendants

Simultanément, l’AJP lutte contre la pratique des « faux indépendants ». Il s’agit de journalistes indépendants au plan de la sécurité sociale, mais qui travaillent intensivement au sein d’une rédaction, avec un lien de subordination évident, dans les mêmes conditions que leurs collègues salariés mais sans bénéficier de contrat de travail.