Actus

Les journalistes peuvent encore franchir les frontières

27/01/2021

Mise à jour le 29-01-2021 à 12h30

La Belgique entière attendait la parution du nouvel arrêté ministériel « portant des mesures d’urgence pour limiter la propagation du coronavirus COVID-19 ». Il a été publié au Moniteur ce 26 janvier pour entrer en application dès ce 27 janvier.

Les restrictions sont toujours plus nombreuses et intenses mais celles-ci, et l’AJP s’en félicite, épargnent les journalistes, du moins dans l’exercice de leur activité professionnelle, bien entendu.
En effet, l’annexe détaillant ce que sont les voyages essentiels indique clairement que « sont considérés comme essentiels :
1° les voyages effectués pour des raisons purement professionnelles, y compris les voyages des sportifs professionnels ayant un statut de haut niveau, des professionnels du secteur culturel et des journalistes, dans l’exercice de leur activité professionnelle ; »

Il s’agit donc, pour les journalistes, d’être en mesure d’attester de leur profession, c’est-à-dire d’être porteur ou porteuse de la carte de presse. Néanmoins, le nouvel arrêté exige également, pour les « voyages autorisés », la détention d’une attestation sur l’honneur conforme au modèle fourni par les autorités. Il précise ainsi que « le voyageur est tenu, préalablement au voyage, de remplir, signer et garder pendant tout le voyage la version électronique ou papier de la déclaration sur l’honneur, dont le modèle de formulaire est publié sur le site web « info-coronavirus.be » du Service public fédéral Santé Publique, Sécurité de la Chaine alimentaire et Environnement. »

Ce document est disponible ici : https://travel.info-coronavirus.be/fr/voyage-essentiel.

Attention cependant : la détention de ce document ainsi que de la carte de presse belge ne garantissent pas nécessairement la libre circulation dans chaque pays. Les Pays-Bas exigent, par exemple, la détention d’une carte de presse internationale.

Être autorisé.e à voyager, c’est bien, mais qu’en-est-il du dépistage et du tracing ?

Toute personne arrivant/revenant en Belgique doit remplir le Passenger Locator Form (PLF, disponible ici : https://travel.info-coronavirus.be/fr ).

Depuis le 4 janvier, cette formalité se combine, pour les voyageur.euse.s dans un cadre professionnel, avec l’obligation de s’enregistrer, avant le départ, via un formulaire BTA (Business Travel Abroad) accessible ici : https://bta.belgium.be/fr

L’enregistrement via le BTA procure un numéro attestant, lors du remplissage du PLF, de la nature professionnelle du voyage et permet par conséquent de bénéficier des règles prévues pour les personnes voyageant dans un cadre professionnel.

SANS ce numéro, il sera impossible de déclarer son voyage comme étant « professionnel » et les règles communes seront d’application (quarantaine et testing).

Enfin, le testing est obligatoire pour toute personne de retour après un voyage de plus de 48 heures à l’étranger.

Si le test est positif et/ou si des symptômes sont constatés, le bon sens reprend le dessus sur les formulaires, procédures et exemptions et il s’agit alors de s’isoler et de prendre soin de sa santé.