Actus

Les « ménages » de A. Faljaoui sont contraires aux règles de la profession

28/01/2020

L’AJP a pris connaissance de l’article du Soir, de ce 28 janvier 2020, relatif à Amid Faljaoui, directeur des publications francophones de Roularta (dont Trends et Le Vif).

A. Faljaoui reconnaît être rémunéré par la Banque Degroof pour des activités de communication, publicité ou relations publiques. Ni lui ni la banque ne semblent trouver cette activité problématique dans le chef d’un journaliste.

L’AJP souhaite rappeler que les journalistes doivent veiller à leur indépendance, doivent éviter les conflits d’intérêts, et ne peuvent collaborer à des démarches publicitaires (Code de déontologie, articles 11, 12 et 13). Les responsables des rédactions devraient être les premiers garants de ces règles. Les « ménages » de A. Faljaoui sont inacceptables. Le fait que ce dernier n’a jamais demandé le titre de journaliste professionnel n’y change rien.

L’AJP va demander au Conseil de déontologie journalistique de se saisir de ce dossier. L’AJP va également écrire à la direction de Roularta pour qu’elle mette fin à ces comportements, nuisibles pour toute la profession.

 

Infos : Martine Simonis – SG AJP – 02 777 08 63