Actus

Menaces sur la liberté d’expression et la liberté d’informer

30/09/2019

Affiche Don't shootÀ l’invitation de l’Association des journalistes professionnels (AJP), la Ligue des Droits Humains (LDH), ZIN TV, le collectif Krasnyi et Frédéric Moreau de Bellaing vous convient ce jeudi 3 octobre 2019 à 12h30 à la Maison des journalistes pour un point presse constitué d’une présentation de l’exposition multi-média « DON’T SHOOT » et du procès dont elle fait l’objet.

En novembre 2018, les trois associations et le photographe précités organisaient la première édition de « DON’T SHOOT », une exposition collective pour aborder des thèmes auxquels elles sont régulièrement confrontées. Les scènes représentées décrivent des interventions policières menées dans l’espace public à l’encontre de migrant·e·s, de mouvements sociaux et de citoyen·ne·s organisé·e·s, dans l’objectif d’illustrer et de mettre en débat les atteintes aux libertés de manifestation et d’expression dont sont victimes certains mouvements sociaux, activistes et journalistes. Le point de vue y est journalistique, autant qu’artistique et pédagogique.

La zone de police Bruxelles Capitale Ixelles et quatre de ses membres reconnaissables sur certaines photographies considèrent que cette exposition porte atteinte à la vie privée des membres des forces de l’ordre, pourtant représentés dans l’exercice de leurs fonctions dans l’espace public. En invoquant un droit à l’image, ils ont décidé d’assigner nos trois associations et l’un des photographes concernés, en réclamant la somme de 20.000 € et des astreintes de 5.000 € par jour, en contradiction flagrante avec la liberté d’expression et le droit à l’information du public tels que consacrés par la jurisprudence de la Cour européenne des droits de l’Homme et la Cour de justice de l’Union européenne.

Le droit de filmer ou photographier les membres d’un corps de police en intervention est-il remis en question ? S’agit-il de journalisme ou d’une atteinte à la vie privée de la personne concernée ? C’est ce que va devoir déterminer le tribunal de première instance de Bruxelles. À l’issue de l’audience de ce jeudi 3 octobre, nous vous invitons à rencontrer les organisateurs de l’exposition pour discuter des questions que soulève ce procès.L’invitation est également lancée aux autorités policières et politiques.

Programme

12h30 – 13h Accueil
13h – 13h30 Présentation de l’exposition DON’T SHOOT
13h30 – 14h Présentation des enjeux du procès, en présence des avocat-e-s des parties poursuivies (Caroline Carpentier, Bernard Mouffe et Alexis Deswaef)
14h – 14h30 Débat

Sandwiches offerts
Maison des journalistes, Rue de la Senne 21, 1000 Bruxelles
Merci de bien vouloir confirmer votre présence à l’adresse ldh[at]liguedh.be

Lire aussi à ce sujet la carte blanche de Martine Simonis (AJP) et Ricardo Gutierrez (FEJ), parue dans Le Soir et sur la RTBF.