La campagne de l’AJP pour les journalistes indépendants

logo PPP Avec la collaboration de ses sections régionales, l’Association des Journalistes Professionnels a organisé, en 2005, une série de rencontres avec les journalistes indépendants pour échanger expériences, revendications et propositions concrètes.

Au terme de celles-ci, l’AJP a continué à recueillir les témoignages de journalistes indépendants. Elle a leur aussi demandé de dire combien ils gagnent vraiment. Plus de cent pigistes ont répondu. Ces chiffres n’avaient jamais été publiés.

Un livre (« Le Livre Noir des journalistes indépendants », coordonné par Jean-François Dumont et co-édité par l’AJP et les Editions Luc Pire) et un site (www.pigistepaspigeon.be) sont nés de cette vaste enquête.

Des actions ont également lieu pour sensibiliser les journalistes salariés, éditeurs, rédacteurs en chef, mandataires politiques et responsables d’écoles de journalisme.

En novembre 2011, l’AJP entame l’acte 2 de sa campagne pour les journalistes indépendants en publiant un nouveau tableau des tarifs pratiqués dans les médias belges francophones, à partir de données récoltées auprès de plus de 150 de ses membres. Ces résultats constituent le point de départ de nouvelles actions.

Il n’y va pas seulement de l’intérêt des pigistes en difficulté. La précarité de leur statut met aussi en danger le journalisme lui-même. Parce que la liberté de la presse n’existe pas sans les conditions décentes de l’exercer.

En savoir plus : www.pigistepaspigeon.be