Barèmes salariaux minimaux

L’AJP et l’AGJPB sont signataires d’accords collectifs nationaux ou communautaires en presse écrite, base du statut professionnel des journalistes dans ces secteurs.

A. CCT pour les hebdomadaires

Une Convention collective de travail (CCT) nationale est vigueur entre The PPress (anciennement FEBELMA, Fédération des magazines d’information, aujourd’hui WeMedia) et l’AGJPB. La convention est prorogée année après année et comprend des dispositions relatives à l’engagement, au régime de travail, aux salaires et droits d’auteur, aux missions dangereuses et accidents, ainsi qu’à la fin du contrat de travail. Un volet essentiel de la CCT porte sur les barèmes salariaux minimaux.

» Téléchargez la Convention collective entre les éditeurs d’hebdomadaires et les journalistes professionnels (PROROGEE) (PDF)

» Téléchargez les barèmes en presse hebdomadaire (01/01/20)


 B. CCT pour les quotidiens

L’AGJPB puis l’AJP négocient de longue date  les barèmes pour les journalistes de la presse quotidienne. Les éditeurs ont successivement dénoncé les conventions nationales, puis régionales. Les barèmes ci-dessous sont les derniers barèmes (indexés) qui avaient été conclus au plan régional francophone. Nous les publions à l’intention des journalistes salariés dans des entreprises qui continuent à les appliquer.

» Téléchargez la Convention collective entre les éditeurs de journaux francophones et germanophone et les journalistes professionnels (2003-2004)(PROROGEE) (PDF)

» Téléchargez les barèmes Presse quotidienne  (01/02/20)