Barèmes salariaux minimaux

L’AJP et l’AGJPB sont signataires d’accords collectifs nationaux ou communautaires en presse écrite, base du statut professionnel des journalistes dans ces secteurs.

A. CCT pour les hebdomadaires

Une Convention collective de travail (CCT) nationale est vigueur entre The PPress (anciennement FEBELMA, Fédération des magazines d’information) et l’AGJPB. La convention est prorogée année après année et comprend des dispositions relatives à l’engagement, au régime de travail, aux salaires et droits d’auteur, aux missions dangereuses et accidents, ainsi qu’à la fin du contrat de travail. Un volet essentiel de la CCT porte sur les barèmes salariaux minimaux.

» Téléchargez la Convention collective entre les éditeurs d’hebdomadaires et les journalistes professionnels (PROROGEE) (PDF)

» Téléchargez les barèmes en presse hebdomadaire (01/01/16)


 B. CCT pour les quotidiens

Une CCT régionale est en vigueur pour les entreprises de presse quotidienne francophone et germanophone. Après l’échec de longues négociations qui visaient à reconduire la convention collective nationale en vigueur depuis plusieurs décennies dans l’ensemble du secteur de la presse écrite quotidienne, agence Belga comprise, l’AJP a entrepris, dès la fédéralisation de l’AGJPB acquise, de conclure une convention francophone relative à la presse écrite quotidienne. Précédé de la signature, avec les éditeurs de journaux francophones, d’un accord de collaboration sur tous les sujets intéressant l’ensemble du secteur – éditeurs de journaux et journalistes confondus – un nouvel accord collectif a rapidement été conclu. Il reprend, en les améliorant sur certains points, tous les acquis de l’ancienne convention collective nationale. En matière barèmique, un barème sectoriel minimum existe, doublé de divers accords de groupe salariaux ont été conclus à l’initiative de l’AJP qui améliorent partout les anciens barèmes nationaux.

Les journalistes salariés ont par ailleurs la possibilité de souscrire un programme d’assurance personnalisé négocié par l’AGJPB. Ils peuvent ainsi opter pour une formule d’indemnité en cas d’hospitalisation, de rente d’invalidité ou de capital décès et ce, à des tarifs de groupe extrêmement bas.

» Téléchargez la Convention collective entre les éditeurs de journaux francophones et germanophone et les journalistes professionnels (2003-2004)(PROROGEE) (PDF)

» Téléchargez les barèmes indexés (03/05/17)