Dernière mise à jour : 26/11/14

L’AGJPB a négocié au fil du temps une série de réductions ou gratuités pour les journalistes professionnels et stagiaires, ce qui permet de favoriser la mobilité et l’usage des transports en commun par les journalistes(les collaborateurs de presse et les journalistes honoraires ne sont pas concernés par ces dispositions).


SNCB

Depuis le 1er janvier 2008, la SNCB a modifié le système de gratuité en 2e classe pour les journalistes. Pour voyager sur le réseau intérieur des chemins de fer, les journalistes professionnels et stagiaires doivent se procurer une carte-mère au prix de 4,80 € (valable 5 ans) ainsi qu’une carte de validation annuelle (gratuite).

Pour obtenir ces deux documents, il suffit de se présenter au guichet de votre choix l’attestation SNCB que l’AGJPB vous a envoyée.

Les journalistes qui souhaitent voyager en 1ère classe continuent à bénéficier de 75% de réduction sur le prix du billet 1ère classe (sur présentation de la carte-mère dûment validée). Pour ce faire, trois possibilités s’offrent à vous :
» acheter un billet en gare ;
» acheter un billet dans le train (dans ce cas, attention au supplément facturé pour fabrication de votre billet) ;
» acheter une carte de 10 voyages (à noter toutefois que les gares de départ et d’arrivée doivent être identiques à chaque trajet et sont pré-imprimées sur la carte).
Pour plus d’informations : media[at]sncb.bewww.sncb.be – Sur les site de la SNCB, la page concernant les journalistes.

Diabolo : train vers l’aéroport national

Les journalistes munis de leur titre de transport (carte mère et carte de validation) ne doivent pas payer la redevance Diabolo lorsqu’ils se rendent en train à l’aéroport de Bruxelles-National. L’accès de la gare SNCB à l’aéroport se fait en scannant le code barre qui se trouve sur la vignette de validation annuelle de la SNCB.


TEC

Les journalistes qui souhaitent voyager gratuitement sur le réseau TEC peuvent demander un libre-parcours par courrier à la SRWT ou au TEC de leur choix ;ils joignent la photocopie de leur carte d’identité et celle de leur carte de presse (professionnelle ou stagiaire) ; ils recevront dans les trois semaines un libre-parcours valable pour une année civile (la demande devra ensuite être réintroduite chaque année).

Adresses de contact :
» SRWT : avenue Gouverneur Bovesse, 96 – 5100 Namur – www.tec-wl.be (personne contact : Benoit Collard, tel: 081/32.27.60 – fax: 081/32.28.12, courriel : benoit.collard[at]tec-wl.be)
» TEC Brabant wallon : place Henri Berger, 6 – 1300 Wavre – www.tecbw.com
» TEC Charleroi : place des Tramways, 9 – 6000 Charleroi – www.tec-charleroi.be
» TEC Hainaut : place Léopold, 9A – 7000 Mons
» TEC Liège-Verviers : rue du Bassin, 119 – 4030 Liège – www.infotec.be (personne de contact : M. Loureau, tel : 04/361.94.15)
» TEC Namur-Luxembourg : avenue de Stassart, 12 – 5000 Namur – www.tec-namur-luxembourg.be

TEC : renouvellement du titre de transport

Les journalistes souhaitant voyager sur le réseau TEC peuvent bénéficier d’un titre de transport TEC gratuit. Pour bénéficier d’un titre valable, il faut réintroduire chaque année une nouvelle demande. Celle-ci peut être transmise par courrier postal, télécopie (081/322.812) ou courriel (benoit.collard[at]tec-wl.be).


DE LIJN

Un système identique à celui du TEC était pratiqué par De Lijn. La société flamande des transports publics a cependant décidé de supprimer le libre-parcours des journalistes professionnels et stagiaires à partir du 1er février 2015.


Transport aérien

SN Brussels Airlines offre aux journalistes (en possession d’une carte de presse du Ministère de l’intérieur) 50% de réduction sur les destinations full fare. Tarif B-Flex (business).

La réduction est de 32% pour les détenteurs d’une carte T + 30 kg de bagages supplémentaires.

Informations et réservations : 078 / 18 88 89 – 0477 / 774 911 (avec n° de carte de presse ou carte T) – geert.sciot[at]brusselsairlines.com

Parking gratuit à l’aéroport de Zaventem

(nouvelles règles d’accès au 31/03/09)

L’accord entre les gestionnaires et l’AGJPB prévoit que les titulaires de la carte professionnelle du ministère de l’Intérieur (carte bleue ou macaron) ont droit à 24 heures de stationnement gratuit dans les parkings normaux (et donc pas VIP ou autres express, etc). Cette gratuité de 24 heures vaut également en cas de parking de plusieurs jours. Ni les cartes stagiaires AJP, ni les cartes internationales ne sont prises en compte. Pour bénéficier de la gratuité de 24 heures, il faut se présenter, muni de ses documents de presse, au dispatching (le bureau central des parkings) située au niveau des « Arrivées », entre les parkings FP3 et FP1, à côté des caisses automatiques.

Aéroport de Charleroi – Communiqué

Voyages de presse : dispositions pour embarquer votre matériel de prise de vue en cabine
(04/10/11)

Lors d’un voyage de presse, il est toujours prudent de conserver son matériel de prise de vue en cabine. Mais l’autorisation d’emmener un bagage à main supplémentaire doit être accordée explicitement à l’avance par la compagnie aérienne.
Si l’aéroport de Bruxelles Sud Charleroi n’a pas été prévenu de votre départ, il est dès lors impossible d’avertir la compagnie aérienne, et il arrive trop souvent que des journalistes et des photographes doivent payer un supplément bagage qui leur reste en travers de la gorge (pour un second bagage à main et à cause de son poids, généralement important). Pour éviter ce genre d’inconvénient, l’aéroport a mis en place une procédure très facile. Sept jours avant votre vol, vous êtes invités à communiquer à l’aéroport par mail le jour de votre départ et votre numéro de vol, pour que toutes les dispositions puissent être prises. Un délai inférieur à une semaine ne permettra pas de vous garantir que la compagnie vous autorise à prendre un bagage cabine supplémentaire.

Personne à contacter :
Mélissa Milioto
C. : m.milioto(at)charleroi-airport.com
Tel. : +32 (0)492 588 922

Parking de presse : des règles contrastées

Article publié dans Journalistes n°103 (avril 2009)

Journalistes