Actus

Une asbl qui s’« En-Gaje » au côté des journalistes exilés

24/10/2019
Conférence de presse EnGaje

Edouard Diyi Tshitengé, journaliste en exil de la RDC, Jean-François Dumont et Luc Deshouwer d’En-Gaje. Photo AJP.

Ils sont 42 déjà, 42 journalistes répertoriés par l’asbl En-Gaje depuis une année. La jeune association a été mise sur pied, en Belgique, par des journalistes, ou d’anciens journalistes, avec le soutien de nombreuses institutions : l’ULB, la VUB, le Ciré, la Ligue des droits humains, Amnesty International Belgique francophone, l’AGJPB… Leur but : aider et conseiller des journalistes en exil qui se retrouvent en Belgique.

« Un réflexe corporatiste », s’interroge Jean-François Dumont, un des fondateurs de l’asbl ? « Peut-être un peu. Mais nous avons surtout voulu créer une solidarité professionnelle. Notre démarche s’inscrit aussi dans le combat pour la liberté d’informer. »

Souvent ces journalistes jouaient un rôle social important dans leur pays. Une fois arrivés en Belgique, après avoir fui une persécution, par exemple, ils ne représentent plus qu’un numéro dans une liste de demandeurs d’asile, dénonce l’association. Qui compte bien redonner un rôle à ces journalistes, dans l’information de l’opinion, dans le partage de leur expérience avec des journalistes belges, dans le combat pour le respect des droits humains et de l’information.

Contact : engaje-be@gmail.com

https://www.engaje.be/