Communiqués

Une nouvelle présidente pour l’AJP et l’AGJPB

26/02/2005

26-02-2005

Manuela Hollanders a été élue, ce samedi 26 février 2005, à la présidence de l’AJP (Association des Journalistes Professionnels francophones et germanophones) et de l’AGJPB (Association Générale des Journalistes Professionnels de Belgique). Jusqu’en 2007, elle achève le troisième mandat de Philippe Leruth (soit 10 ans de présidence de l’association) qui, comme annoncé en 2003, l’a cédé à mi-parcours : élu en effet en juin 2004 à la vice-présidence de la FEJ (Fédération Européenne des Journalistes), Philippe Leruth restera à ce titre membre, à titre consultatif, des conseils de direction de l’AJP et de l’AGJPB.

Agée de 37 ans, Manuela Hollanders est journaliste depuis 1999. Actuellement salariée à « L’Echo », elle a auparavant travaillé pour le mensuel « Bizz ». Son parcours professionnel antérieur l’a conduite notamment à la Sabena et à l’agence Decitime, dans des fonctions de communication. Elle est la première femme à occuper cette fonction depuis la présidence de Mia Doornaert, dans les années 82.

L’Assemblée générale de l’AJP a par ailleurs élus quatre nouveaux membres pour le conseil de direction : Dominique Nahoé (indépendant), Jean Blavier (indépendant), Christine Scharff (Bizz magazine) et Pierre-Yves Millet (RTBF, en remplacement d’Alain Vaessen, démissionnaire).

L’assemblée générale de l’AJP a par ailleurs approuvé les comptes 2004 et budget 2005 de l’association, approuvé le rapport d’activités, et fait le point, notamment, sur le projet de Conseil de journalisme en Belgique francophone et germanophone : ce projet, longtemps à l’arrêt, est depuis peu remis sur rails.

L’assemblée générale de l’AGJPB a elle aussi approuvé comptes 2004 et budget 2005. Elle a par ailleurs pris connaissance de l’état d’avancement du projet de loi sur le secret des sources et exprimé son souhait que ce projet soit prochainement voté à la Chambre tel qu’il l’a été récemment à l’unanimité au Sénat.

Martine Simonis
Secrétaire nationale