Actus

Les lauréats des prix du Journalisme 2017 du Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles sont connus

18/01/2018
Prix du journalisme du Parlement de la FWB

Crédit : ISOPIX Corporate

Ce mercredi 17 janvier, le Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles (FWB) a mis à l’honneur Jérôme Durant, Julien Bader et Alan Marchal, lauréats 2017 des prix du Journalisme. Étaient primées cette année, la catégorie « radio » et, nouveauté de cette édition, la catégorie « internet ».

Pour la catégorie radio, Jérôme Durant et Julien Bader ont été récompensés pour leur reportage « Les nouveaux pauvres », diffusé sur la RTBF.

Ce reportage, soutenu par le Fonds pour le journalisme, interroge les nouvelles formes de vulnérabilité sociale. Victimes de l’explosion des loyers et de la précarisation du marché de l’emploi, ces nouveaux pauvres sont issus de la classe moyenne, travaillent souvent, mais vivent pourtant des fins de mois difficiles. Une pauvreté ordinaire, cachée, mais bien réelle sur laquelle se penche le reportage.

Le jury a tenu à saluer le travail des deux lauréats, « un reportage bien construit, très riche, dans lequel les témoignages éclairent et renforcent les informations données. Un véritable coup de cœur ! ».

Le reportage est accessible sur le site vitrine du Fonds pour le journalisme.

Pour la catégorie internet, Alan Marchal a été primé pour le reportage « Dans les pas des hooligans wallons », publié par L’Avenir.

Ce reportage nous emmène dans le monde des hooligans. S’ils sont moins visibles depuis la fin des années 90, ils sont toujours bien présents dans les tribunes du pays. Le travail de M. Marchal propose un zoom sur les pratiques, les motivations et les attentes des nombreux hoolignans qui peuplent les travées de Sclessin, Anderlecht, Charleroi ou encore le R.F.C. Liège. Sans préjugés et sans concession.

Le jury tient également à souligner que parmi les candidatures qui se démarquent dans la catégorie « internet », plusieurs viennent de la presse écrite, dont le lauréat. On ne peut que se réjouir que la presse plus « traditionnelle » réussisse à se réinventer et à innover.

Le reportage est à découvrir sur le site de L’Avenir, qui en dévoile également les coulisses.